Observatoire des métiers du numérique, de l’ingénierie, du conseil et de l’évènement
Présentation du métier
Contexte de travail
Conditions de travail
Compétences et niveaux attendus
Certifications
Proximité(s)/évolution(s) envisageables
Tendances nationales sur le métier
Pour en savoir plus

CONTRÔLEUR TECHNIQUE ET SURVEILLANCE / CONTRÔLEUSE TECHNIQUE ET SURVEILLANCE

Famille : Exploitation, contrôle et durée de vie du projet
Autres appellations en français
  • Inspecteur technique
  • Ingénieur Contrôle technique
  • Responsable qualité conformité réglementaire
Autres appellations en anglais
  • Inspector
  • Technical controller

Présentation du métier

Le Contrôleur technique et surveillance est un diagnostiqueur. Il examine et vérifie tout les points de contrôle de l'équipement dont il a la charge (ouvrage, bâtiment, équipement industriel…), afin d'en garantir la conformité et d'alerter sur d'éventuelles défaillances techniques.
Préparer et établir un plan de contrôle :
Le Contrôleur technique et surveillance définit un programme de contrôle et de surveillance des équipements, en prenant en compte un ensemble de paramètres selon son domaine métier : il intègre les exigences normatives et règlementaires, les récurrences temporelles, les obligations et exigences techniques.

Contrôler et vérifier la conformité des équipements :
Il contrôle un ensemble de points techniques, selon les équipements à vérifier. Dans le domaine de l'industrie chimique, par exemple, il a une liste de points de contrôle normés selon la législation en vigueur. Dans le domaine du bâtiment, il va vérifier la conformité des éléments en phase de conception et de réalisation, par la récolte d'informations sur des notes de calculs, ou à partir de prélèvement d'échantillons sur site.

Analyser et rendre compte et conseiller sur l'état des équipements :
Après l'analyse de risques sanitaires et environnementaux, il rédige un dossier de contrôle technique, en vue de la délivrance d'un certificat ou d'une attestation de contrôle. La documentation fournie peut être complétée par des mesures correctrices, ou des conseils techniques.

Contexte de travail

Les secteurs d'activité :
Le Contrôleur technique et surveillance travaille dans le secteur du BTP (Bâtiment et infrastructures), ou dans l'industrie. Il doit maîtriser les connaissances techniques des ouvrages et peut travailler avec le spécialiste qualité et/ou certification. Dans ses missions et selon les secteurs (hospitalier, tertiaire, transport...), il doit maîtriser les connaissances techniques sur l'amiante, le gaz, le plomb, les enjeux environnementaux, les dangers parasitaires... et doit spontanément et régulièrement actualiser ses compétences techniques. Le contrôleur technique automobile relève d'une autre branche, non traitée dans ce référentiel métier.

Les normes et la règlementation :
Elles régissent une grande part de son activité et il doit avoir une vraie appétence pour l'intégration de ces exigences dans son métier. Le contrôleur technique et surveillance doit être un bon communicant quant à ces obligations règlementaires et doit faire preuve de pédagogie pour accompagner la mise en place de celles-ci, auprès des équipes de modélisation, de réalisation et d'entretien de l'ouvrage.

Rôle et compétences spécifiques :
Les contraintes émergentes dans le secteur (HQE, énergétiques, règlementaires…) ainsi que les évolutions technologiques et numériques demandent au contrôleur technique et surveillance une évolution permanente de ses compétences. Il doit être rigoureux, exigeant, et doté d'un bon relationnel et de qualités rédactionnelles confirmées.
Type et taille d'entreprise :

Le Contrôleur technique et surveillance travaille en bureau d'étude spécialisé dans le contrôle technique, ou pour des bureaux d'études spécialisés dans un domaine du bâtiment (exemple : structure, fluides...), infrastructure où il peut assurer la surveillance de travaux routiers conformément aux plans et devis ou en cabinet d'architecte. Il peut travailler pour des industriels ayant un parc immobilier conséquent.

Type et taille de projet :

Il évolue sur tous types de projets en lien avec son secteur et donc sa spécialité technique. Le champ des connaissances techniques à connaitre étant très vastes, il travaille avec des confrères sur un même projet par adjonction de leurs connaissances spécifiques respectives. Actuellement, la transition numérique dans le bâtiment pousse le contrôleur technique à utiliser de plus en plus les outils technologiques sur les projets neufs et de rénovation.

Conditions de travail

Il est relativement stable, mais le rythme des livrables et des rapports d'analyses conditionne les interventions du Contrôleur technique et surveillance
Ils sont réguliers. Le Contrôleur technique et surveillance se déplace toujours sur les chantiers, avec les équipements de protection individuelle, ainsi que les outils de prélèvement d'échantillons.
Relations internes
  • Equipe administrative
  • Directeur de projet
  • Chef de projet,
  • Spécialiste ingénierie et étude,
  • Spécialiste qualité,
  • Spécialiste en certification

Relations externes
  • Client
  • Sous-traitants
  • Fournisseurs
  • Equipe chantier

Compétences et niveaux attendus en 4 niveaux cumulés

Macro compétences
Niveaux et compétences attendues
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu
Macro compétences :
Assurer la maintenance d'un équipement
Niveaux et compétences attendues :
Niveau attendu : 4
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu :
Le Contrôleur technique et surveillance propose d'intégrer, dans les non-conformités identifiées, les exigences techniques relatives à la trémie d'ascenseur, au regard de la nouvelle norme sismique en vigueur
Macro compétences :
Collecter et exploiter les informations liées au projet
Niveaux et compétences attendues :
Niveau attendu : 3
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu :
Il rédige un rapport synthétique sous forme de thématiques, pour bien retranscrire toutes les informations collectées durant le contrôle technique
Macro compétences :
Mener les études et la conception d'un équipement
Niveaux et compétences attendues :
Niveau attendu : 2
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu :
Il analyse les notes de calcul, les surfaces, les composants pour un bâtiment tertiaire en zone de grande densité urbaine
Macro compétences :
Mener un audit ou test de conformité
Niveaux et compétences attendues :
Niveau attendu : 3
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu :
Lorsqu'il effectue la surveillance d'un ouvrage d'art, il suit méticuleusement les points de contrôle et rédige toutes les recommandations techniques à opérer
Macro compétences :
Communiquer efficacement
Niveaux et compétences attendues :
Niveau attendu : 3
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu :
Il utilise les outils bureautiques pour communiquer toutes les informations techniques, en format document, tableur et présentation, selon le public visé
Macro compétences :
Analyser et gérer les risques
Niveaux et compétences attendues :
Niveau attendu : 1
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu :
Lors des opérations de contrôle d'un pont, il identifie tous les risques et échange avec l'Inspecteur
Macro compétences :
Se conformer aux normes et à la règlementation
Niveaux et compétences attendues :
Niveau attendu : 3
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu :
Dans un bureau de contrôle, il met en place une veille normative et l'intègre dans tous les processus métier de surveillance et de contrôle technique
Macro compétences :
Sécuriser un événement, un projet ou un chantier
Niveaux et compétences attendues :
Niveau attendu : 4
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu :
Il coordonne la surveillance d'un chantier d'autoroute, anime les réunions de chantiers et informe des points de contrôle et de vigilance du chantier
Macro compétences :
Gérer les logiciels métiers
Niveaux et compétences attendues :
Niveau attendu : 1
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu :
Avec les objets connectés, il collecte des informations sur la structure d'un tunnel et analyse sur le logiciel la performance de l'ouvrage
Macro compétences :
Intégrer la maquette numérique
Niveaux et compétences attendues :
Niveau attendu : 1
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu :
Il utilise la maquette numérique pour contrôler en phase de conception, la conformité de la maquette au cahier des charges du Maître de l'ouvrage
Macro compétences :
Manager la connaissance
Niveaux et compétences attendues :
Niveau attendu : 1
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu :
Il transmet ses connaissances techniques auprès des équipes de chantier, pour qu'elles comprennent le sens de l'exigence règlementaire, avec tact et bienveillance
Macro compétences :
Suivre un cadre d'intervention défini
Niveaux et compétences attendues :
Niveau attendu : 4
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu :
Lors d'une réunion d'équipe, il communique sur les non-conformités identifiées la veille sur le chantier, et sensibilise les équipes aux dangers potentiels

Proximité(s)/évolution(s) envisageables
La proximité des métiers

Axes de mobilité professionnelle

Sens d'évolution
Sélection de secteur
Numérique
Numérique
Ingénierie
Ingénierie
Études & Conseil
Études & Conseil
Évènement
Évènement
Transverses
Transverses
Autre
Cliquer sur un secteur pour afficher uniquement les provenances et les évolutions depuis et vers ce secteur
Cliquer sur les flèches pour accéder à la comparaison des métiers.
Provenances possibles
Evolutions envisageables
Autres provenances Autres provenances
Provenances lointaines Provenances lointaines
Provenances moyennes Provenances moyennes
Proximité forte Proximité forte
Evolutions moyennes Evolutions moyennes
Evolutions lointaines Evolutions lointaines
Autres évolutions Autres évolutions
Contrôleur technique et surveillance
Spécialiste exploitation - maintenance
Développeur
Spécialiste commissioning
Inspecteur
Technicien Informatique
Spécialiste en certification
Responsable Qualité
Auditeur
Spécialiste - Ingénieur sûreté de fonctionnement
Spécialiste sécurité, hygène, environnement
Spécialiste tests et essais
Coordonnateur SPS
Ces mobilités sont données à titre indicatif, sans valeur d’obligation pour les entreprises et les salariés qui doivent les adapter à leur situation particulière.

Tendances nationales sur le métier

392
offres d'emploi sur un an
Données au 30/12/2021
Source : Agrégation de sites d'offres d'emploi, redressement Kyu Lab à partir des données du ministère du Travail (cf. page Méthodologie) Les recrutements faits par les entreprises de la branche pour d’autres secteurs ne sont pas pris en compte
Date de MAJ : janv-22
Mise à jour semestrielle
-7.3%
offres d'emploi sur un an
Données au 30/12/2021
Source : Agrégation de sites d'offres d'emploi, redressement Kyu Lab à partir des données du ministère du Travail (cf. page Méthodologie) Les recrutements faits par les entreprises de la branche pour d’autres secteurs ne sont pas pris en compte
Date de MAJ : janv-22
Mise à jour semestrielle

Répartition des offres d'emploi sur le dernier semestre

Données au 30/12/2021
Source : Agrégation de sites d'offres d'emploi, redressement Kyu Lab à partir des données du ministère du Travail (cf. page Méthodologie) Les recrutements faits par les entreprises de la branche pour d’autres secteurs ne sont pas pris en compte
Date de MAJ : janv-22
Mise à jour semestrielle

Expérience requise au recrutement

0 à 2 ans : 355 / 3 à 5 ans : 7 / 6 à 10 ans : 29 / > 11 ans : 0
Données au 30/12/2021
Source : Agrégation de sites d'offres d'emploi, redressement Kyu Lab à partir des données du ministère du Travail (cf. page Méthodologie) Les recrutements faits par les entreprises de la branche pour d’autres secteurs ne sont pas pris en compte
Date de MAJ : janv-22
Mise à jour semestrielle

Niveau de formation requis au recrutement

Non renseigné : 118 / BEP/CAP : 3 / Bac : 36 / Bac+2 : 82 / Bac+3/+4 : 22 / Bac+5 : 131
Données au 30/12/2021
Source : Agrégation de sites d'offres d'emploi, redressement Kyu Lab à partir des données du ministère du Travail (cf. page Méthodologie) Les recrutements faits par les entreprises de la branche pour d’autres secteurs ne sont pas pris en compte
Date de MAJ : janv-22
Mise à jour semestrielle

Types de contrats au recrutement

Contrat à durée indéterminée (CDI) : 342 / Contrat à durée déterminée (CDD) : 26 / Stage/Jeune diplômé : 12 / Alternance : 9 / Remplacement/Intérim : 2 / Possibilité de CDI : 1 / Freelance : 1
Données au 30/12/2021
Source : Agrégation de sites d'offres d'emploi, redressement Kyu Lab à partir des données du ministère du Travail (cf. page Méthodologie) Les recrutements faits par les entreprises de la branche pour d’autres secteurs ne sont pas pris en compte
Date de MAJ : janv-22
Mise à jour semestrielle

Taille des entreprises qui recrutent

1-9 salariés : 79 / 10-49 salariés : 110 / 50-249 salariés : 36 / 250+ salariés : 154 / sans salariés : 12
Données au 30/12/2021
Source : Agrégation de sites d'offres d'emploi, redressement Kyu Lab à partir des données du ministère du Travail (cf. page Méthodologie) Les recrutements faits par les entreprises de la branche pour d’autres secteurs ne sont pas pris en compte
Date de MAJ : janv-22
Mise à jour semestrielle

Les compétences les plus demandées au recrutement

Management de la qualité et de la conformité : 259 / Management de projet : 104 / Gestion administrative et juridique : 103 / Etudes et conception : 84 / Analyse et synthèse : 84
Données au 30/12/2021
Source : Agrégation de sites d'offres d’emploi, ministère du Travail, traitement Kyu Lab (cf. page Méthodologie)
Date de MAJ : janv-22
Mise à jour semestrielle
OPIIEC :
25 Quai Panhard et Levassor
75013 Paris
Contactez-nous