Observatoire des métiers du numérique, de l’ingénierie, du conseil et de l’évènement
Présentation du métier
Contexte de travail
Conditions de travail
Compétences et niveaux attendus
Certifications
Proximité(s)/évolution(s) envisageables
Tendances nationales sur le métier
Pour en savoir plus

SPÉCIALISTE - INGÉNIEUR SÛRETÉ DE FONCTIONNEMENT / SPÉCIALISTE - INGÉNIEURE SÛRETÉ DE FONCTIONNEMENT

Famille : Exploitation, contrôle et durée de vie du projet
Autres appellations en français
  • Ingénieur sécurité-sûreté de fonctionnement
  • Ingénieur FMDS
Autres appellations en anglais
  • RAMS engineer

Présentation du métier

L'Ingénieur sûreté de fonctionnement traite et évalue la fiabilité (assurer la continuité du service), la maintenabilité (être réparable), la disponibilité (être prêt à l'emploi) et la sécurité (prévention des incidents et proposition de mesures correctives) des infrastructures, systèmes dans le cadre de projets. Il préserve l'homme et l'environnement par des mesures de prévention.

Définir un plan de sûreté conformément aux exigences client :
L'ingénieur sûreté de fonctionnement réalise les dossiers de sécurité réglementaire pour le compte des autorités de contrôle/de tutelle (par exemple : autorités organisatrices des transports) qu'il présente aux autorités et maîtres d'ouvrage.

Apporter le support et l'expertise technique aux différents services du site ou du client :
Il réalise des missions d'expertise sécurité (y compris certification et évaluation), des études de disponibilité et de maintenabilité des systèmes et contribue aux opérations d'amélioration des process. Il définit des exigences techniques, réglementaires, normatives à respecter pour atteindre les objectifs de sécurité et de sûreté.

Assurer une continuité de la sûreté tout au long du cycle de vie du projet :
Il réalise des plans d'assurance sécurité afin de garantir que la sécurité est bien prise en compte pour tous les intervenants du projet. Il est force de proposition afin d’élaborer des préconisations et recommandations et assure un reporting régulier avec plans d'actions et budgets associés.

Contexte de travail

Les normes et la règlementation :
L'Ingénieur sûreté de fonctionnement doit maîtriser les normes et la règlementation en vigueur, notamment pour la sécurité liée aux personnes, la sécurité matérielle et environnementale. Il se tient informé des évolutions règlementaires dans son secteur.

La gestion des risques et inconvénients :
Il mène des études d'impact des risques sur les installations industrielles, nucléaires ou le transport... Il identifie les risques pour la santé publique. Il maîtrise le cycle de vie des installations et ouvrages, et il est le garant de la sécurité et la sûreté du site. Il est responsable, minutieux et a une bonne maîtrise de soi, pour communiquer auprès du client.

Les technologies et les numériques :
Pour les sites existants, il utilise les jumeaux numériques via la maquette numérique et le PLM (Product Lifecycle Managment). Il intègre l'ingénierie système et les nouvelles technologies, comme le recours aux drones, pour repérer d'éventuelles défaillances. Le recours à l'IA et aux objets connectés est de plus en plus fréquent, pour analyser les données issues des composants à analyser.
Type et taille de projet :
L'Ingénieur sureté de fonctionnement travaille sur des projets très variés selon son domaine d'activité. Ses compétences techniques et sa spécialité (Chimie, transport, nucléaire, environnement...) constituent un atout pour apporter son expertise selon les besoins. Il travaille avec une équipe de techniciens comme Risk manager ou le Contrôleur technique pour fournir les éléments techniques d'une étude complète.

Type et taille d'entreprise :
Il travaille dans des entreprises spécialisées dans la sureté des personnes ou de l'environnement, qui constitue les enjeux majeurs de ce métier. On le retrouve ainsi dans les secteurs de la pétrochimie, des transports (aérien, ferroviaire, naval) ou du nucléaire.

Conditions de travail

Il varie selon les projets : selon les caractéristiques du projet (nucléaire, sites industriels…), l'état d'urgence, l'Ingénieur sûreté de fonctionnement peut avoir un rythme de travail très variable, pour lequel une flexibilité est attendue.
Ils sont réguliers. Les déplacements sont fréquents pour effectuer les observations sur le terrain ou organiser la sécurité du site. l'Ingénieur sûreté de fonctionnement passe autant de temps sur les sites, qu'au bureau où il va rédiger des rapports techniques, à transmettre au client ou à la direction.
Relations internes
  • Techniciens de maintenance
  • Inspecteurs
  • Dessinateur/projeteur
  • Spéciliste environnement et biodiversité
  • Spéciliste commissioning
  • Controleur technique
  • Risk manager

Relations externes
  • Client
  • Sous-traitant
  • Partenaires
  • Services de l'Etat

Compétences et niveaux attendus en 4 niveaux cumulés

Macro compétences
Niveaux et compétences attendues
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu
Macro compétences :
Collecter et exploiter les informations liées au projet
Niveaux et compétences attendues :
Niveau attendu : 3
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu :
Lors de test ou d'exercices de simulation, l'Ingénieur sûreté de fonctionnement observe et analyse les résultats qu'il rédige sous forme de rapport de sécurité
Macro compétences :
Assurer la maintenance d'un équipement
Niveaux et compétences attendues :
Niveau attendu : 4
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu :
Pour la mise en conformité du site, par rapport aux exigences de sûreté, il renseigne les supports de suivi d'intervention et transmet les informations au client
Macro compétences :
Assister la Maîtrise d’Ouvrage en cadrage projet
Niveaux et compétences attendues :
Niveau attendu : 1
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu :
Il analyse les exigences du cahier des charges de la MOA, pour la mise en place d'un plan de sûreté dans le cadre de tests, dans un aéroport
Macro compétences :
Maîtriser l'environnement et la biodiversité
Niveaux et compétences attendues :
Niveau attendu : 3
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu :
Il prend en compte l'impact environnemental lié à l'utilisation des eaux d'un fleuve, pour une centrale nucléaire
Macro compétences :
Mener un audit ou test de conformité
Niveaux et compétences attendues :
Niveau attendu : 3
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu :
Il contrôle la conformité des dispositifs de sécurité dans une industrie chimique et indique les améliorations à apporter
Macro compétences :
Mener un diagnostic ou un test/essai technique
Niveaux et compétences attendues :
Niveau attendu : 3
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu :
Il intègre les recommandations techniques en matière de sécurité sanitaire, conformément aux directives européennes
Macro compétences :
Influencer et convaincre
Niveaux et compétences attendues :
Niveau attendu : 3
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu :
Dans une gestion de crise, il présente la dangerosité d'un édifice aux acteurs locaux, tout en respectant la confidentialité des informations techniques
Macro compétences :
Analyser et gérer les risques
Niveaux et compétences attendues :
Niveau attendu : 4
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu :
Le Spécialiste / Ingénieur sûreté de fonctionnement participe à l'évaluation des dossiers transmis par les exploitants concernant les dispositions de protection contre les actes de malveillance de leurs installations nucléaires
Macro compétences :
Gérer la logistique d'un événement, d'un projet ou d'un chantier
Niveaux et compétences attendues :
Niveau attendu : 4
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu :
Lors d'une inauguration d'un ouvrage, il s'assure de la sécurité globale du site avec l'ingénieur sécurité, qualité, environnement
Macro compétences :
Intégrer les règles d'hygiène, de sécurité et environnementales (HSE)
Niveaux et compétences attendues :
Niveau attendu : 4
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu :
Il sensibilise les équipes à la démarche et au respect des procédures HSE, ainsi que les nouveaux embauchés
Macro compétences :
Sécuriser un événement, un projet ou un chantier
Niveaux et compétences attendues :
Niveau attendu : 3
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu :
Pour les filières de traitement des déchets, il assure les relations techniques avec les sous-traitants et la gestion sécuritaire et administrative, pour l'ensemble du site
Macro compétences :
Suivre un cadre d'intervention défini
Niveaux et compétences attendues :
Niveau attendu : 4
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu :
Il explique la nécessité de suivre minutieusement le plan de sûreté et s'assure de son intégration dans les processus de travail

Proximité(s)/évolution(s) envisageables
La proximité des métiers

Axes de mobilité professionnelle

Sens d'évolution
Sélection de secteur
Numérique
Numérique
Ingénierie
Ingénierie
Études & Conseil
Études & Conseil
Évènement
Évènement
Transverses
Transverses
Autre
Cliquer sur un secteur pour afficher uniquement les provenances et les évolutions depuis et vers ce secteur
Cliquer sur les flèches pour accéder à la comparaison des métiers.
Provenances possibles
Evolutions envisageables
Autres provenances Autres provenances
Provenances lointaines Provenances lointaines
Provenances moyennes Provenances moyennes
Proximité forte Proximité forte
Evolutions moyennes Evolutions moyennes
Evolutions lointaines Evolutions lointaines
Autres évolutions Autres évolutions
Spécialiste - Ingénieur sûreté de fonctionnement
Spécialiste exploitation - maintenance
Spécialiste tests et essais
Contrôleur technique et surveillance
Spécialiste commissioning
Responsable Qualité
Spécialiste sécurité, hygène, environnement
Spécialiste R&D
Spécialiste déconstruction - dépollution
Responsable - Directeur des systèmes d'Information
Ces mobilités sont données à titre indicatif, sans valeur d’obligation pour les entreprises et les salariés qui doivent les adapter à leur situation particulière.

Tendances nationales sur le métier

1 074
offres d'emploi sur un an
Données au 30/12/2021
Source : Agrégation de sites d'offres d'emploi, redressement Kyu Lab à partir des données du ministère du Travail (cf. page Méthodologie) Les recrutements faits par les entreprises de la branche pour d’autres secteurs ne sont pas pris en compte
Date de MAJ : janv-22
Mise à jour semestrielle
+37.4%
offres d'emploi sur un an
Données au 30/12/2021
Source : Textkernel, agrégation de sites d'offres d'emploi, traitement Kyu à partir des données du ministère du Travail.
Date de MAJ : juil-22
Mise à jour semestrielle

Répartition des offres d'emploi sur le dernier semestre

Données au 30/12/2021
Source : Agrégation de sites d'offres d'emploi, redressement Kyu Lab à partir des données du ministère du Travail (cf. page Méthodologie) Les recrutements faits par les entreprises de la branche pour d’autres secteurs ne sont pas pris en compte
Date de MAJ : janv-22
Mise à jour semestrielle

Expérience requise au recrutement

0 à 2 ans : 993 / 2 à 5 ans : 33 / 5 à 10 ans : 44 / > 10 ans : 4
Données au 30/12/2021
Source : Agrégation de sites d'offres d'emploi, redressement Kyu Lab à partir des données du ministère du Travail (cf. page Méthodologie) Les recrutements faits par les entreprises de la branche pour d’autres secteurs ne sont pas pris en compte
Date de MAJ : janv-22
Mise à jour semestrielle

Niveau de formation requis au recrutement

Non renseigné : 211 / BEP/CAP : 1 / Bac : 22 / Bac+2 : 35 / Bac+3/+4 : 32 / Bac+5 : 772
Données au 30/12/2021
Source : Agrégation de sites d'offres d'emploi, redressement Kyu Lab à partir des données du ministère du Travail (cf. page Méthodologie) Les recrutements faits par les entreprises de la branche pour d’autres secteurs ne sont pas pris en compte
Date de MAJ : janv-22
Mise à jour semestrielle

Types de contrats au recrutement

Contrat à durée indéterminée (CDI) : 1008 / Stage/Jeune diplômé : 29 / Contrat à durée déterminée (CDD) : 15 / Alternance : 10 / Freelance : 8 / Possibilité de CDI : 2 / Remplacement/Intérim : 2
Données au 30/12/2021
Source : Agrégation de sites d'offres d'emploi, redressement Kyu Lab à partir des données du ministère du Travail (cf. page Méthodologie) Les recrutements faits par les entreprises de la branche pour d’autres secteurs ne sont pas pris en compte
Date de MAJ : janv-22
Mise à jour semestrielle

Taille des entreprises qui recrutent

1-9 salariés : 127 / 10-49 salariés : 280 / 50-249 salariés : 207 / non renseigné : 24 / 250+ salariés : 435
Données au 30/12/2021
Source : Agrégation de sites d'offres d'emploi, redressement Kyu Lab à partir des données du ministère du Travail (cf. page Méthodologie) Les recrutements faits par les entreprises de la branche pour d’autres secteurs ne sont pas pris en compte
Date de MAJ : janv-22
Mise à jour semestrielle

Les compétences les plus demandées au recrutement

Surveillance, sûreté, sécurité d'installations : 581 / Etudes et conception : 446 / Gestion des risques : 432 / Management de projet : 375 / Sciences et technologies : 276
Données au 30/12/2021
Source : Textkernel, agrégation de sites d'offres d'emploi, traitement Kyu à partir des données du ministère du Travail.
Date de MAJ : juil-22
Mise à jour semestrielle
OPIIEC :
25 Quai Panhard et Levassor
75013 Paris
Contactez-nous