Observatoire des métiers du numérique, de l’ingénierie, du conseil et de l’évènement
Présentation du métier
Contexte de travail
Conditions de travail
Compétences et niveaux attendus
Certifications
Proximité(s)/évolution(s) envisageables
Tendances nationales sur le métier
Pour en savoir plus

SPÉCIALISTE MÉTHODES ET INDUSTRIALISATION

Famille : Mise en œuvre et réalisation du projet
Autres appellations en français
  • Ingénieur méthodes
  • Ingénieur industrialisation
  • Chargé d'industrialisation
Autres appellations en anglais
  • Methods manager
  • Methods engineer

Présentation du métier

Le Spécialiste Méthodes et Industrialisation assure la préparation de l'industrialisation d'un produit. Il est le garant du lancement de la fabrication du produit en définissant et en optimisant les moyens et procédés de fabrication à utiliser.
Préparer et anticiper la fabrication des produits :
Le Spécialiste Méthodes et Industrialisation conçoit les synoptiques de fabrication d'un produit et évalue les risques, coûts et besoins liés à la fabrication. Pour cela, il établit et valide le process de fabrication, les études de faisabilité et les plans de validation et de qualification.

Rédiger et valider les propositions :
Il rédige le cahier des charges des moyens de contrôle, d'assemblage et de fabrication, afin de garantir le choix des solutions techniques pour améliorer le process et/ou diminuer les coûts. Il assure la réception et la validation des moyens de contrôle et d'assemblage et garantit la qualité, les coûts et les délais. Il assure le suivi des informations utiles à l’entreprise (reporting) et aux produits (clients) tout au long du cycle de production.

Encadrer et déployer les équipes :
Il encadre les techniciens méthodes et les équipes techniques sur les différents périmètres, afin de conduire le/les projets d’industrialisation et organise des réunions d'avancement. Il optimise l’utilisation des moyens de production, sur les parties conception, réalisation, logistique et humaine, au sein de l’unité de production. Il assure une veille technologique dans le domaine d'activité de l'entreprise.

Contexte de travail

L'éventail de produits et procédés :
Le Spécialiste Méthodes et Industrialisation, doit savoir adapter les processus métiers aux besoins des nouveaux produits ou process de fabrication.
La rigueur suggérée pour ce métier doit être complétée d'une capacité créative et d'analyse, pour proposer de nouvelles méthodes et procédés de fabrication. Il agit sur des problématiques très variées, selon son domaine d'expertise et les besoins de l'entreprise qui l'embauche.

Outils et technologies :
Les outils de modélisation et de simulation doivent être maîtrisés pour scénariser la fabrication d'un produit, par exemple sur son temps de montage. L'utilisation des appareils et instruments de mesure sera utile pour générer ou récolter des données, et réaliser des tests en autonomie ou pour intervenir en soutien aux techniciens d’essais.

Les secteurs d'activité :
L'étroite relation avec la R&D, donne au Spécialiste Méthodes et Industrialisation des champs d'application de son métier, dans des secteurs très variés, car il travaille sur les nouveaux produits ou sur l'actualisation de nouvelles méthodes d'optimisation de la production.
Type et taille d'entreprise :
Le Spécialiste Méthodes et Industrialisation évolue généralement au sein de PME ou d'entreprises industrielles, de bureaux d'études et de sociétés de services, dans de très nombreux secteurs allant de l’alimentaire à l’armement en passant par l’optique ou la pétrochimie...

Type et taille de projet :
Le Spécialiste Méthodes et Industrialisation travaille sur divers types de projets en lien avec la R&D, ou bien sur l'optimisation de l'appareil de production. Au cours de sa carrière, il rencontre des situations singulières et doit faire preuve pour cela d'analyse des situations problèmes et d'ingéniosité, pour proposer des solutions ou scénarii auprès de l'équipe pluridisciplinaire.

Conditions de travail

Il est stable, car ses interventions sont programmées et organisées, pour la phase de conception. Cependant, Le Spécialiste Méthodes et Industrialisation peut travailler de nuit ou les week-ends ou assister la réorganisation d'une chaine de production et devra pour cela faire preuve de flexibilité.
Ils sont fréquents. Le Spécialiste Méthodes et Industrialisation travaille au cœur de la production, et se déplace sur les sites pour lesquels le projet d'industrialisation est envisagé. Selon la taille de l'entreprise, il peut se déplacer dans les filiales.
Relations internes
  • Responsable qualité
  • Logistique
  • Responsable Ingénierie et Etudes
  • Production

Relations externes
  • Clients
  • Fournisseurs

Compétences et niveaux attendus en 4 niveaux cumulés

Macro compétences
Niveaux et compétences attendues
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu
Macro compétences :
Mettre en place et intégrer des ressources humaines
Niveaux et compétences attendues :
Niveau attendu : 3
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu :
Le Spécialiste Méthodes et Industrialisation organise, met en œuvre, valide et optimise les lignes de production et outillages spécifiques. Il cible les recrutements attendus, pour la fabrication de nouveaux composants automobiles
Macro compétences :
Piloter la performance d'une organisation
Niveaux et compétences attendues :
Niveau attendu : 3
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu :
Il challenge les solutions proposées par les différentes Directions et met en place le moyen de production le plus adapté
Macro compétences :
Analyser et gérer les risques
Niveaux et compétences attendues :
Niveau attendu : 3
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu :
Lors de la mise en place d'un nouveau procédé pour la commercialisation de produits alimentaires, il étudie les procédures liées au respect de la chaine du froid
Macro compétences :
Mettre en œuvre un équipement
Niveaux et compétences attendues :
Niveau attendu : 3
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu :
Au niveau de la production, il participe à la résolution de problèmes techniques, lors du lancement de la fabrication de produits électroménagers
Macro compétences :
Mener un diagnostic ou un test/essai technique
Niveaux et compétences attendues :
Niveau attendu : 3
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu :
Il analyse, gère et documente la mise en œuvre des ordres de modification technique et tient à jour toute la documentation associée
Macro compétences :
Mener les études et la conception d'un équipement
Niveaux et compétences attendues :
Niveau attendu : 3
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu :
Avec l'équipe de R&D, il réalise le synoptique de fabrication d'un produit conçu en laboratoire afin d'optimiser la matière première et rentabiliser les coûts d'investissement
Macro compétences :
Utiliser les outils bureautiques
Niveaux et compétences attendues :
Niveau attendu : 1
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu :
Il met à jour les données des produits dans des bases de données prédéfinies et intègre également les informations dans l'ERP
Macro compétences :
Encadrer une équipe
Niveaux et compétences attendues :
Niveau attendu : 3
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu :
Lors du réaménagement d'une chaine de production, il accompagne les équipes de production sur la prise en mains de leur nouveau poste de travail et sur l'ergonomie des gestes et postures
Macro compétences :
Intégrer les règles d'hygiène, de sécurité et environnementales (HSE)
Niveaux et compétences attendues :
Niveau attendu : 4
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu :
Il identifie les risques industriels (process critiques, pièces critiques,) et il traite les risques HSE (électriques, de manutention, chimiques)
Macro compétences :
Gérer un projet
Niveaux et compétences attendues :
Niveau attendu : 3
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu :
Au sein d'une équipe multiculturelle, il contribue à l'innovation des procédés chimiques et travaille en étroite collaboration avec les équipes de recherche (chimie, formulation)
Macro compétences :
Intégrer des méthodes d'optimisation de production
Niveaux et compétences attendues :
Niveau attendu : 4
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu :
Il élabore et suit les indicateurs de performance sur les différents projets, grâce aux logiciels de planification et accompagne la montée en compétences des collaborateurs
Macro compétences :
Innover et animer un processus d'innovation
Niveaux et compétences attendues :
Niveau attendu : 3
Exemple concret d'activité pour le niveau attendu :
Il systématise le processus d'innovation en recherchant des solutions pour booster la performance globale, dans une ingénierie industrielle

Certifications

Liste des certifications

Hors branche

Proximité(s)/évolution(s) envisageables
La proximité des métiers

Axes de mobilité professionnelle

Sens d'évolution
Sélection de secteur
Numérique
Numérique
Ingénierie
Ingénierie
Études & Conseil
Études & Conseil
Évènement
Évènement
Transverses
Transverses
Autre
Cliquer sur un secteur pour afficher uniquement les provenances et les évolutions depuis et vers ce secteur
Cliquer sur les flèches pour accéder à la comparaison des métiers.
Provenances possibles
Evolutions envisageables
Autres provenances Autres provenances
Provenances lointaines Provenances lointaines
Provenances moyennes Provenances moyennes
Proximité forte Proximité forte
Evolutions moyennes Evolutions moyennes
Evolutions lointaines Evolutions lointaines
Autres évolutions Autres évolutions
Spécialiste méthodes et industrialisation
Responsable de laboratoire
Auditeur
Directeur de travaux
Auditeur
Responsable des infrastructures et moyens généraux
Ingénieur procédés
Responsable Qualité
Spécialiste R&D
Spécialiste sécurité, hygène, environnement
Directeur de projet
Planificateur - OPC
Ces mobilités sont données à titre indicatif, sans valeur d’obligation pour les entreprises et les salariés qui doivent les adapter à leur situation particulière.

Tendances nationales sur le métier

4 523
offres d'emploi sur un an
Données au 30/12/2021
Source : Agrégation de sites d'offres d'emploi, redressement Kyu Lab à partir des données du ministère du Travail (cf. page Méthodologie) Les recrutements faits par les entreprises de la branche pour d’autres secteurs ne sont pas pris en compte
Date de MAJ : janv-22
Mise à jour semestrielle
+31.2%
offres d'emploi sur un an
Données au 30/12/2021
Source : Textkernel, agrégation de sites d'offres d'emploi, traitement Kyu à partir des données du ministère du Travail.
Date de MAJ : juil-22
Mise à jour semestrielle

Répartition des offres d'emploi sur le dernier semestre

Données au 30/12/2021
Source : Agrégation de sites d'offres d'emploi, redressement Kyu Lab à partir des données du ministère du Travail (cf. page Méthodologie) Les recrutements faits par les entreprises de la branche pour d’autres secteurs ne sont pas pris en compte
Date de MAJ : janv-22
Mise à jour semestrielle

Expérience requise au recrutement

0 à 2 ans : 4221 / 2 à 5 ans : 120 / 5 à 10 ans : 180 / > 10 ans : 2
Données au 30/12/2021
Source : Agrégation de sites d'offres d'emploi, redressement Kyu Lab à partir des données du ministère du Travail (cf. page Méthodologie) Les recrutements faits par les entreprises de la branche pour d’autres secteurs ne sont pas pris en compte
Date de MAJ : janv-22
Mise à jour semestrielle

Niveau de formation requis au recrutement

Non renseigné : 1153 / BEP/CAP : 27 / Bac : 222 / Bac+2 : 1055 / Bac+3/+4 : 175 / Bac+5 : 1892
Données au 30/12/2021
Source : Agrégation de sites d'offres d'emploi, redressement Kyu Lab à partir des données du ministère du Travail (cf. page Méthodologie) Les recrutements faits par les entreprises de la branche pour d’autres secteurs ne sont pas pris en compte
Date de MAJ : janv-22
Mise à jour semestrielle

Types de contrats au recrutement

Contrat à durée indéterminée (CDI) : 4031 / Contrat à durée déterminée (CDD) : 201 / Stage/Jeune diplômé : 131 / Alternance : 103 / Freelance : 21 / Possibilité de CDI : 18 / Remplacement/Intérim : 13 / Bénévolat : 5 / Contrat aidé : 0
Données au 30/12/2021
Source : Agrégation de sites d'offres d'emploi, redressement Kyu Lab à partir des données du ministère du Travail (cf. page Méthodologie) Les recrutements faits par les entreprises de la branche pour d’autres secteurs ne sont pas pris en compte
Date de MAJ : janv-22
Mise à jour semestrielle

Taille des entreprises qui recrutent

1-9 salariés : 990 / 10-49 salariés : 1003 / 50-249 salariés : 620 / non renseigné : 213 / 250+ salariés : 1697
Données au 30/12/2021
Source : Agrégation de sites d'offres d'emploi, redressement Kyu Lab à partir des données du ministère du Travail (cf. page Méthodologie) Les recrutements faits par les entreprises de la branche pour d’autres secteurs ne sont pas pris en compte
Date de MAJ : janv-22
Mise à jour semestrielle

Les compétences les plus demandées au recrutement

Etudes et conception : 1592 / Management de projet : 1568 / Gestion industrielle : 1146 / Techniques industrielles et artisanales : 1113 / Sciences et technologies : 876
Données au 30/12/2021
Source : Textkernel, agrégation de sites d'offres d'emploi, traitement Kyu à partir des données du ministère du Travail.
Date de MAJ : juil-22
Mise à jour semestrielle
OPIIEC :
25 Quai Panhard et Levassor
75013 Paris
Contactez-nous